Immobilier commercial : locaux et bureaux professionnels

Trouvez l’emplacement idéal pour vos bureaux et locaux commerciaux

Ça y est, vous avez signé votre bail commercial ? Il ne reste plus qu’à trouver les bureaux et locaux qui accueilleront votre activité. C’est une tâche délicate qui mérite de prendre le temps de la réflexion. En effet, vous êtes lié par le bail commercial dans les neuf années à venir et vous risquez de faire des investissements onéreux : autant ne pas se tromper ! Voici quelques pistes à suivre afin de réduire la marge d’erreur et trouver le bien immobilier professionnel taillé pour la réussite de votre activité.

Installer son local immobilier d’entreprise dans un secteur dynamique

Pour ce faire, vous devez installer votre local immobilier commercial là où se trouve la clientèle. Vous aurez beau avoir un service innovant ou vendre des produits de qualité, cela ne sert à rien si personne ne peut y avoir accès. Cela implique d’être installé dans une zone densément peuplée ou, du moins, dans un endroit avec du passage. L’essentiel est que l’enseigne de votre local immobilier commercial soit visible. En outre, un secteur dynamique se mesure au nombre de biens immobiliers professionnels présents. Même s’ils peuvent représenter une concurrence, leur présence indique que la zone est prospère et que vous devriez pouvoir vous faire une clientèle. Il convient de rappeler que, dans le cadre d’un bail commercial, il n’est pas nécessaire que les bureaux et les locaux soient commerciaux par définition. Ce qui caractérise ce type de contrat est le fond de commerce dont le locataire est propriétaire. Or, l’emplacement de l’activité fait partie de ce fond de commerce. Ce qui compte est que le bien immobilier professionnel soit exploité à des fins commerciales. Toujours concernant le caractère dynamique de l’emplacement immobilier d’entreprise, il est pertinent de se renseigner auprès du maire afin de savoir si aucun travaux d’envergure n’est prévu à l’avenir. Si le flux de visiteurs est susceptible d’être tari pendant un certain temps, il peut être opportun de changer d’emplacement. Précision relative à la franchise : la recherche de bureaux et de locaux est facilitée si le franchiseur dispose d’un développeur dont c’est le travail et qu’il effectue pour le compte de la marque.

L’estimation du coût du bail commercial

Par ailleurs, il convient de bien estimer le coût d’un local immobilier commercial. Pour cela, il convient de prendre en compte le loyer hors charge, le montant des charges provisionnés et le montant du droit d’entrée. À ce titre, il convient de bien réfléchir à la taille de votre local immobilier d’entreprise. Trop petit, vous risquez de perdre des opportunités commerciales. Trop grand, votre loyer risque de grever une part trop grande de votre chiffre d’affaire. Sur ce point, il convient de rappeler deux spécificités du bail commercial. D’une part, le locataire a droit au maintien dans les lieux. D’autre part, son loyer est plafonné. Pour finir, il ne faut pas oublier de soigner les apparences. Votre local immobilier professionnel doit avoir une belle vitrine pour attirer la clientèle.